Yellow Stripes Bike

CHARTE DES RANDONNEURS

RÉGLES ET BONNES PRATIQUES

SÉCURITÉ AU SEIN DU VCC

CHARTE DES RANDONNEURS

1. Avant le départ, les randonneurs se mettent d'accord sur le parcours de la sortie.

2. Respecter le code de la route et notamment les feux tricolores, rester prudent en toute circonstance; rester correct et          respecter les autres utilisateurs de la route et des pistes ( cyclistes, piétons, automobilistes,...)

3. Rouler en groupe dans la mesure du possible, on attend et on reforme le groupe impérativement au sommet des côtes        et en bas des descentes.

4. Désigner un capitaine de route pour la sortie suivante, fixer une heure de départ, définir un parcours et des points de          regroupement, le capitaine de route doit s'assurer continuellement qu'aucun membre du groupe ne soit en difficulté en        les comptant régulièrement et il doit aider le ou les plus faibles distancés à rejoindre le groupe. Il devra impérativement        respecter lui même et faire respecter par son équipe l'esprit collectif.

5. Assister et attendre le cyclo victime d'un ennui mécanique.

6. Si un membre du groupe décide d'écourter le circuit, il en informe obligatoirement le capitaine de route désigné pour la        sortie et il termine le parcours sous son entière responsabilité.

7. Le port du casque est obligatoire. Dans le cas ou un cycliste partirait sans casque, en cas d'accident l'association VCC        n'est as tenue pour responsable.

8. La tenue vestimentaire du club est obligatoire pour les membres du VCC pour toutes les sorties.

9. Les cyclos adhérant à cette charte, la respecte et la font respecter à ceux qui ce joignent au groupe.

10. Cette charte est applicable à toutes les sorties du club quand un groupe est constitué.

11. Cyclistes occasionnels : le VCC permet d'accueillir des non licenciés pour 3 sorties consécutives maximum venant             découvrir l'ambiance du club avant de s'affilier.

REGLES SIMPLES A OBSERVER

LE PLAISIR DE ROULER ENSEMBLE NÉCESSITE QUELQUES RÈGLES SIMPLES À OBSERVER

L’esprit de compétition n’est pas de mise au VCC comme d’autres vélo-clubs alentour.

Nous devons impérativement rouler en groupe de niveau (trois niveaux actuellement) et toujours s’inquiéter du ou des plus faibles de son groupe ; lever le pied de quelques km/h permet au plus fatigué de récupérer.

Sur le plat, prendre un relai n’est pas d’augmenter la vitesse de celui que l’on relaye mais tout simplement de conserver la même vitesse évitant ainsi la dislocation du groupe, le cycliste relayé se laissant glisser à l’arrière du peloton.

Il est dans l’esprit du VCC de s’attendre et de se regrouper au sommet et au pied de chaque col ou côte.

SECURITÉ au VCC

SUITE

Pour toutes les sorties et quelque soit le circuit, rouler en file indienne doit-être la règle de base à respecter

• Emprunter systématiquement la piste cyclable lorsqu’elle est obligatoire

• Signaler tous les dangers rencontrés sur la route : trou, poteau de piste cyclable, déformation de la chaussée, ralentissement et freinage d’urgence,…

• Aucune dérogation n’est tolérée en ce qui concerne le port du casque : son port est obligatoire conformément à la charte du VCC • Scinder le groupe en deux parties au-delà de 15 cyclistes

• Signaler oralement ou par geste une demande de prise de relais

• La prise d’un relais s’effectue par la gauche du relayé sans accélérer l’allure et le relayé se laisse glisser à la dernière place par la droite du peloton

• En règle générale, il est interdit de doubler par la droite; exceptionnellement pour un dépassement à droite, avertir oralement la personne que l’on souhaite dépasser.

 

RECOMMANDATION : Lors d’une descente de col, maintenons notre position sur la partie droite de la chaussée sans couper les virages et modérons notre allure ; un petit écart dans un virage mal négocié peut devenir dramatique ;

 

ATTENTION, PRUDENCE !

Préconisation de rétroviseur de guidon

Se retourner à vélo présente un danger :

  • Changement de trajectoire non maîtrisée

  • Risque de rouler dans un nid de poule ou sur la proéminence d’une racine etc.

Pour éviter ce type de danger il existe des rétroviseurs, efficaces, esthétiques, réglables, qui se fixent dans les extrémités du guidon (recommandation 1 rétroviseur à chaque extrémité du guidon)

Alltricks : Zéfal rétroviseur Spy 7,99€ (à voir sur le site Alltricks)

Commentaire d’un utilisateur qui me paraît pertinent

Je l'ai installé en embout de guidon avec un bricolage à ma manière et qui tient parfaitement. Le système de cardan qui permet le réglage de l'orientation est mieux que le système à rotule utilisé sur un autre rétroviseur Zefal, car il est permet de régler la dureté du serrage de façon plus efficace. Le rétroviseur ne se dérègle pas en roulant sur les routes abimées. La surface de vision est petite certes, mais suffisante pour assurer un minimum de sécurité c'est à dire voir ce qui arrive derrière ou surveiller les copains quand on est en groupe.

Il existe de nombreux modèles à vous de choisir

Alain Chazottier

Vélo Mag Article du 06 octobre 2021

Les règles du Code de la route méconnues des cyclistes

 

Passé 8 ans, il est interdit d'emprunter le trottoir à vélo en ville. (DR)

Des feux rouges aux écouteurs en passant par les trottoirs : les règles de sécurité routière concernant les cyclistes sont souvent méconnues. Quelques rappels essentiels.

Si, depuis plusieurs années, la Sécurité Routière affirme haut et fort que « La route se partage », ces mots peinent encore à porter. Lors d'une enquête de la Prévention Routière en 2018, seuls 6 % des interrogés avaient été capables de répondre correctement à une série de questions sur les obligations relatives à la sécurité des cyclistes. Petit rappel sur quelques règles méconnues et idées préconçues sur la route et les pistes cyclables

Un cycliste doit-il respecter les feux rouges ?

En règle générale, un cycliste est soumis, comme tout autre véhicule, aux règles de circulation basiques en ce qui concerne les limitations de vitesse, les stops ou les feux tricolores. Mais certains sont équipés d'un panneau (un triangle rouge avec un vélo et une flèche) qui indique le droit de poursuivre tout droit ou de tourner malgré un feu rouge. Dans ce cas précis uniquement, il est autorisé de passer, même si la règle est souvent outrepassée.

.

Peut-on remonter une file de voitures à vélo par la droite ?

Il est fréquent de voir des cyclistes remonter instinctivement des files de voitures par la droite, notamment lorsqu'elles sont à l'arrêt. C'est pourtant interdit : pour dépasser une voiture, un cycliste doit impérativement le faire par la voie de gauche, pour rester visible des autres usagers. Contrairement aux idées reçues, il est interdit de le faire par la droite, sous peine d'être jugé responsable en cas d'accident ou d'ouverture de portière.

Quelle distance pour dépasser un cycliste ?

Lors de l'enquête de la Prévention routière, il avait été montré que seuls 43 % des Français connaissaient la distance de sécurité minimale requise pour dépasser un cycliste. Celle-ci varie selon qu'on soit en ville ou non : en agglomération, il faut pouvoir être à 1 mètre du vélo pour dépasser, contre 1,5 mètre à la campagne.

Peut-on mettre des écouteurs à vélo ?

En ville, il arrive fréquemment de croiser des cyclistes écoutant leur musique, avec des écouteurs ou un casque audio. C'est pourtant interdit depuis 2015, pour tous les véhicules sur la route. Ne pas respecter cette règle est passible d'une amende de 135 €, mais pas de retrait de points sur le permis, comme c'est le cas avec un véhicule motorisé. La seule exception existante concerne les appareils d'aides auditifs.

Est-il autorisé de pédaler à deux de front ?

Lorsque personne ne circule dans le même sens que soi, il est tout à fait possible de rouler à deux côte à côte, tant que l'on empêche pas les véhicules de circuler en sens inverse. En revanche, dès qu'une voiture se présente derrière nous, il est impératif de se positionner à la file indienne pour faciliter le dépassement.

Le vélo est-il autorisé sur le trottoir ?

Tout dépend de son âge ! Il est en effet permis de circuler à vélo sur le trottoir en ville jusqu'à l'âge de 8 ans. Au-delà, il est impératif d'être sur la chaussée ou de poser pied à terre pour passer par des passages piétons ou aller sur le trottoir. À la campagne, c'est moins net : passer sur les trottoirs est toujours interdit, sauf indication contraire ou à moins que la route soit en travaux.

Alain Chazottier